Formations bourse et trading

Coaching et analyses en temps réel
Depuis 1991

 

Tel : 01 47 03 33 83
Nous contacter

 

Fourni par BourseTrade
 


Le brexit, et après ?

La clôture du CAC 40 a été morose hier lundi mais sans pression. La tendance reste baissière mais pour autant je ne crois pas à un fort relais à la baisse, plutôt à des situations de grandes hésitations entre 3900 et 4200,

donc, à un marché probablement davantage plombé que les fois dernières mais pas à un retour sous 3800. C'est un scénario principal que je me suis fixé déjà depuis un moment, il peut évoluer. C’est un crash qui ne sera « pas comme les autres » ! Je conserve le même état d'esprit. Il n'y a pas de quoi être trop inquiet, ni trop optimiste pour la suite, cette idée a été validée depuis des mois.
Je gère donc de la vente intraday en priorité et pour quelques jours je considère que les possibilités d'un rebond immédiat sont quasi nulles ! La fois dernière j'étais très méfiant face à un éventuel rebond, un retournement, moins cette fois ci. Le stop loss des ventes (temporairement) sera 4215/20 franchi. En intraday il sera encore important de naviguer à vue.
La situation actuelle, et depuis des mois, est la conséquence d'un manque total de visibilité et donc d'intérêts d'investisseurs long terme. Le brexit n'arrange rien mais ne fait qu'enfoncer le clou ! Il n'y a rien de nouveau, c'est provocateur mais au niveau visibilité c'est simplement pire qu'avant ! Les artifices de la BCE sont toujours là, il ne faut pas l'oublier.